Quantum 2016

Dernière modification:

Tournois envisagés

  1. FrisbeeFest

Samedi

Après 2 ans d’absence de la formation Quantum, c’était le retour officiel au Frisbeefest. Son premier match était disputé contre la formation Master de Montréal NSOM. Fait à noter, c’était la seule autre équipe master du tournoi outre Quantum. NSOM qui possède un noyau de joueur régulier imposant ne sera pas une mince tâche pour Quantum qui est essentiellement une formation jeune et en reconstruction. Les doyens ayant laissé leur place à la jeunesse. Quantum, sans coach officiel a quand même eu l’aide très apprécié de « Bruno Charland », a.k.a. Brun pour le tournoi et la mise en place du playbook de Quantum.

 C’est avec de nombreux joueurs d’expérience et qui sont habitué de jouer entre eux que NSOM s’est présenté tôt samedi matin. Avec un playbook imposant NSOM a rapidement pris les devants dans la rencontre. À la demi le score était déjà de 8-3 après un début explosif de NSOM. Malgré l’absence de joueur étoile tel que Philippe Thivierge (Royal) pour ne nommer que ce dernier NSOM était clairement en meilleur contrôle. Les recrues de Quantum ont rapidement été impressionné par le niveau de jeu et les exécutions des Montréalais. C’est sans surprise que NSOM a terminé le match rapidement avec encore du temps au chronomètre. Défaite de Quantum 15-3.

Fait à mentionner NSOM a aussi remporté les grands honneurs du tournoi le dimanche.

 Après la vieillesse, la jeunesse. C’était le moment d’affronter la formation Sherbrookoise connu sous le nom de SGC. Malgré l’ajout de joueurs dans l’alignement pour le match tel que Mathieu Bordeleau, a.k.a. Bo, Quantum a eu du mal à trouver son rythme. Voulant jouer rapidement, Sherbrooke a eu nettement l’avantage, comme le démontre le tableau à la mi-temps et la marque finale de 15-6 pour SGC. L'offensive encore jeune, certains joueurs à leur première année compétitive ont su démontrer de bons éléments. La défensive quant à elle a réussi souvent les retournements sans toutefois réussir à marquer. Le score ne démontrant pas du tout la partie serrée disputée. 

 Dernière partie de la journée contre la formation RAGE de Montréal. Jeune équipe de développement, ce sont des joueurs très athlétiques qui attendaient la formation Quantum. Cependant, avec deux gros match intenses disputés, les joueurs de Quantum ne s'en laisseront plus imposé. C'est une O line très productive que Quantum a su ajuster, la formation Master de Québec a réussi à se prendre une confortable avance à la demi. 8-2. L’inexpérience de certains joueurs de RAGE donne place à beaucoup de revirement. Avec la présence d’un léger vent la défensive de Quantum a ajouté de la pression en zonant d’avantage contre l’équipe inexpérimentée. Résultat final 14-6 pour Quantum.

Dimanche

Dimanche matin dernier match du pool A. Avec des conditions de pluie et de vent, c'est une autre équipe de Montréal Mephisto qui visitera Quantum. Une fois de plus, cette équipe qui semble être en développement démontre de très bons joueurs athlétiques mais l'inexpérience de certains créera de nombreux revirement. Victoire de Quantum 10-4, qui a su rapidement s'adapter aux conditions. L'ajout de joueurs d'expérience le dimanche a été d'une grande utilité pour le club. Tel que JP Gérin et Eric Dion, pour ne nommer qu'eux. 

Quantum doit maintenant aller chercher cette victoire pour jouer pour la position 5-6 du tournoi. Le club de Montréal Inferno, classé dernière du Pool B débute le match très solide. Avec un score de 3-3 personne ne pouvait croire que la marque finale pour Quantum se terminerait par une victoire 15-4.

Avec un temps froid et venteux (3°C) Quantum se retrouve à prendre deux match de break. Nombreux joueurs veulent quitter mais les capitaines remontent le morale des troupes. Après quelques cafés chauds et avoir manger chaudement au Subway. Quantum est prêt pour son match. Ce dernier match contre les hôtes du tournoi T-REX de Trois-Rivières. Mais la démotivation de nombreux joueurs et la quantité d'erreur directe a été difficile. À la demi c'était 8-2 pour T-Rex, avance suffisante pour que Quantum perde espoir et baisse les bras. L'issue du match; Quantum termine 6e et quitte avec une amère défaite de 15-2 contre le club T-Rex. 

Prochain rendez-vous pour Quantum, le jazz le 11-12 juin prochain.

Phil Boilard et Francis Guérin

  1. Jazz

Cette année le Jazz ne se tenait pas sur les terrains de l’hôpital Douglas mais sur les terrains de deux collèges. St-Jean-Vianney (qui accueil habituellement le Movember) et Cegep Marie-Victorin. C’est sur des terrains synthétiques qu'avaient lieux les affrontements du samedi à St-Jean-Vianney (CSJV).  Quantum pré-classé 15e du tournoi débute la journée contre Magma pré-classé 2e. ?Malgré de très beaux jeux de la part de Quantum les fautes directes sont trop nombreuses, le pointage? à la demie 8-2 pour Magma. Les erreurs continues de s'accumuler et cela coûtera la partie avec un score? de 15-5 malgré de nombreux jeux défensifs et 

Magma terminera 6e au tournoi?. ?

Avec des pool de seulement 3 équipes, nous voilà donc rendu au dernier match avant le reclassement. Quantum rencontre Exten?z. Une équipe de Burlington (Vermont). Cette équipe au style plus Américanisé décidera de l’issue du tournoi pour Quantum. Si on reste et joue dans la braquet 9-16 ou si on se dirige vers le Fun Pool, braquet 17-24. C’est un début de match très serré (6-6) mais à l’avantage des américains à la demi avec un score de 8-6?. Quantum décide de faire des powerline?s? en cours de partie pour maximiser ses chances et faire ses points. Nous voilà donc à la dernière minute de jeu… avec un score de 11-11. Le « Horn » se fait entendre c’est toujours 11-11, Quantum en powerline monte le disque jusqu’à la zone des buts. La passe dans la zone de but, pour la victoire, est jonglée pour être finalement que maîtriser à l’extérieur de la zone de but. Après longue discussion Quantum laisse le disque à l’adversaire. À la mi terrain une? passe très controversé?e?

 se retrouve attrapée? entre les deux terrains (aucune ligne tracé?e? que des cônes mal positionné?es?) engendre la discussion. Encore là, la discussion reprend de plus belle. Le joueur mentionnant bien sur avoir attrapé le disque IN et avoir sortie par la suite. On reprendra donc la passe. Deux passes plus tard, la marque de Quantum se fait briser et ExtenZ marque. 12-11 victoire des Américains. Quantum se retrouvera donc dans le Fun Pool terminant dernier de son pool. Extenz quant à eux remporteront leur crossover pour faire le top 8 et finirons 8e au Jazz.

Quantum rencontrera l’équipe Espoir de Québec coaché par Alex Dion comme match de crossover. Gonfler à bloc pour avoir la meilleure position possible dimanche, Quantum démarre en force. L’expérience des joueurs fait en sorte que rapidement l’écart se creuse. L’équipe encore très jeune de ?Quetzacoal éprouve de la difficulté à jouer dans le vent avec la pression qu’exerce Quantum. Marque final dans ce match expéditif mais bien plaisant, 15-4.

Après quelques Tonic du samedi soir concocté  par Nick pour bien nous hydrater, Quantum se déplace sur les terrains du Cegep Marie-Victorin pour les rencontres du Dimanche. Après les beaux terrains synthétiques

 nous revoilà sur le gazon. Premier match, Quantum affrontera Swift préclassé ?24e. Avec le vent qui demeure présent les zones de défensive de Quantum se sont avérées très efficace contre eux. Bien que Quantum a manqué d’handling en début de match avec de nombreux « turn » Quantum a profité des fautes directes pour s’inscrire plus souvent à la marque. Marque finale, 11-4 pour Quantum.  Prochain match, contre nos amis Ontarien de Kitchener, GOOSE. Ayant zoné tout le week-end les zones de Quantum s’avère de plus en plus efficace. À la demi la marque était déjà de 8-2 pour Quantum. De nombreux miss match ont aussi permis à Quantum de marqué facilement. La grandeur des joueurs de Quantum n’est pas non plus passé inaperçu. Marque final 15-5 pour Quantum qui s’assure de finir 1er ou 2e du Fun Pool.

Affrontement final, Mephisto du Club M de Montréal. C’est un Mephisto mieux préparé qu’à Trois-Rivières qui se présente sur le terrain. Par contre, le nombre d’erreur que ceux-ci commettent leur coûte de nombreux points. Résultat 8-3 à la demi pour Quantum. Mephisto apporte des ajustements, le score indique maintenant 14-8 mais trop peu trop tard, Quantum marque le dernier point et ferme les livres à 15-8.    

Malgré la présence du vent tout le long du tournoi, l’expérience des handlers de Quantum était au rendez-vous. Quantum a offert de loin une meilleure performance qu’à Trois-Rivières. Les nouveaux venus dans le monde compétitif démontrent de belles qualités et de belles attitudes prometteuses pour le club Quantum.

Encore une fois Quantum a demandé l’aide de certains joueurs pour compléter l’alignement, remercions les, Papy, Ti-Chris, Rémy et P-L de Québec. Et nos amis de Montréal, Mark Cécyre, Alexandre Parent et Philippe Poitras. Un alignement de 20 joueurs qui remporte le fun pool et termine 17e au Jazz. En résumé, le tournoi s'est joué dans un seul match que Quantum a malheureusement perdu Universe. Conclusion, nous sommes très satisfait du tournoi et de la dynamique que prend le club.

Prochain rendez-vous No Border à Ottawa les 23 et 24 juillet

Francis et Phil

Quantum Ultimate

 

  1. No Borders
  2. Northeast 

         

Pour connaitre les faits saillants de 2013, cliquez ici.

Alignement 2016

Dave Lepage

David Guay

Eric Lefebvre

Eric Robitaille

Francis Guérin

François Gélinas 

Jean-Michel Beaudoin

Jeff Trottier

Jonathan Gagnon

Louis-Samuel Jacques

Marc Lavoie

Martin Bérubé

Maxime Varin

Nicolas Lessard

Philippe Boilard

Stanislas Papadimitriou

Yannick Bidon

Yascha Lavoie

L’équipe :

Regroupement des joueurs de la catégorie maître de la région de Québec qui ne craint pas la compétition tout en célébrant joyeusement leurs victoires ou leurs défaites.

Différentes implications de l'équipe dans la communauté

  • Entraînement dans la ligue scolaire et des T-Q
  • Animation de la classe enfant

Liens vers site internet ou média sociaux de l’équipe